Index du forum Montres pour gens normaux Les perrons

Dans une maison, avant l'entrée, il y a le perron. Dans le domaine de l'horlogerie aussi, le perron précède l'entrée de gamme...

LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar Reno » 14 Jan 2015, 13:29

Le perron, c'est avant l'entrée.

Image

Wikipédia nous enseigne, dans son infinie sagesse, que :

En architecture, un perron est un petit escalier de pierre se terminant par une plate-forme devant l'entrée principale d'un bâtiment ou donnant sur une terrasse.



Ce qui m'avait conduit un jour de désœuvrement à avoir cette saillie ô combien spirituelle :

Reno a écrit:
Vinchou a écrit:D'ailleurs, sent-on une différence de qualité (perçue) entre une parnis et une goer par exemple ?


Je n'ai pas ni l'une ni l'autre, ce qui va me permettre de donner un avis éclairé :mrgreen: mais plus sérieusement, j'ai vu pas mal de Parnis et la qualité a l'air d'être fort bonne (niveau Alpha) ; les Goer semblent du même tonneau que les Winner (dont j'ai l'honneur de posséder deux rutilants fleurons :mrgreen: ) et autre Jaragar (que je ne devrais pas tarder à recevoir)…

c'est à dire qu'on se situe ici au niveau du perron de gamme.
Avant l'entrée, donc



S'en suivait une amorce de définition :

Ce sont des montres marrantes, ultra pas chères, mais qui fleurtent avec la daubitude absolue (et pourtant ici, on n'a pas le palais délicat :mrgreen: ). Dans cet effrayant Pandemonium, le sale plastique le dispute au pièces graisseuses et à l'acier non ébavuré bo_mini
mais on parle là de pièces en dessous de 15$, on ne va pas la ramener non plus.




Depuis, l'expression à fait florès, mais je m'avise que parfois, on qualifie un peu abusivement de "perron" toute montre bon marché.

Or, dans mon esprit, il y avait une dimension nécessairement "cheap" (comme disent les anglais), absolument indispensable pour se prévaloir de ce qualificatif ô combien convoité.


Ainsi, certaines caractéristiques essentielles sont à vérifier, avant toute tentative de classification :

    • le boîtier en alliage plaqué ;
    • le mouvement "Chinese Standard", manuel ou semi-automatique (avec un rotor qui ne remonte rien) ;
    • la saleté dudit mouvement (traces d'empreintes, rouille, poils, huile noircie…)
    • un bracelet en tôle pliée qui menace de filer le tétanos chaque fois qu'on le porte, ou un bracelet en cuir synthétique (impossible à plier sauf à la presse pneumatique) ;
    • un prix encore aujourd'hui inférieur à 30$ tout compris

À noter : J'aurais tendance à exclure a priori toute vintage de cette catégorie.
Pourquoi ? Parce que.
Je fais ce que je veux, je suis un dingue.


Pour citer quelques marques emblématiques de la baie :
GOER, WINNER, JARAGAR, K&S, FUYATE, OUYAWEI, FINËAT… et j'en passe.

Quelques exemples que j'ai l'honneur de posséder :


Image

Image

Image

Image

Et de dos :

Image

Image

Image

Image

Image




Avec tout ça, je ne voudrais pas non plus impliquer que ces montres sont mauvaises. Elles donnent l'heure (c'est quand même l'essentiel) avec une précision respectable, et parfois même, "l'impression générale" est assez bonne difus_1

Des montres sympas, pas chères, avec une finition… limite :mrgreen: mais qu'on ne peut pas tout à fait qualifier "d'entrée de gamme" tant certains aspects laissent rêveurs.
Avatar de l’utilisateur
Reno
Modérateur Global
 
Messages: 54186
Photos: 0
Inscrit le: 25 Mai 2010, 17:37

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar lautromi » 14 Jan 2015, 14:36

De la scolastique du perron un jour de pluie : te lire est un enchantement, O Reno.

:icon_respect:
Laurent


Image



"« La recette du bonheur: un convertible confortable, quelques tables basses et une connexion wi-fi ultra-rapide.»" p.88 Catalogue Ikea 2015
Avatar de l’utilisateur
lautromi
Dément
 
Messages: 13751
Photos: 1
Inscrit le: 26 Sep 2012, 23:41

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar Reno » 14 Jan 2015, 15:13

Image
Avatar de l’utilisateur
Reno
Modérateur Global
 
Messages: 54186
Photos: 0
Inscrit le: 25 Mai 2010, 17:37

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar WorldTraveller » 14 Jan 2015, 15:18

Merci Reno pour cette définition très instructive pour les futurs membres du fofo
Image
Avatar de l’utilisateur
WorldTraveller
Fou furieux
 
Messages: 3189
Photos: 0
Inscrit le: 21 Oct 2011, 11:25

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar zetiabo » 14 Jan 2015, 15:34

Du GRAND
Du BEAU
Du RIGOLO…

Du Reno…

Appellation d'origine Française conforme CE, normée ISO 30600…

Amazing !
Image
zetiabo
 

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar TeslaDonald » 14 Jan 2015, 16:13

Merci pour cette explication !
Avatar de l’utilisateur
TeslaDonald
Intéressé
 
Messages: 216
Inscrit le: 10 Déc 2014, 22:59

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar dcm890 » 14 Jan 2015, 17:13

zetiabo a écrit:

Du Reno…

Appellation d'origine Française conforme CE, normée ISO 30600…



attention pour la norme hein, 30600 c'est Vauvert, le diable quoi :roll:

:186d5539: :186d5539: :186d5539:
"When the seagulls follow the trawler, it is because they think sardines will be thrown into the sea"
Avatar de l’utilisateur
dcm890
Fou furieux
 
Messages: 2555
Inscrit le: 25 Jan 2013, 02:47

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar Reno » 14 Jan 2015, 17:17

Merci les zamis :mrgreen:



zetiabo a écrit:Amazing !
Image


Z, ton GIF m'a tué :186d5539:
Avatar de l’utilisateur
Reno
Modérateur Global
 
Messages: 54186
Photos: 0
Inscrit le: 25 Mai 2010, 17:37

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar Paflechat » 14 Jan 2015, 17:23

Je m'insurge tout de même contre cette définition!
Oserai tu traiter la célèbre jaragar monaco de péron!? Accessible pour la modique somme de 25$ (donc en dessous de ton palier de 30$) cette montre est au dessus du lot de tout ce que l'on peut trouver sur la bay à mon sens.
Un verre avec des reflets bleuté, un remontage à la couronne où on n'a pas les doigts en sang lorsqu'on la manipule, un vrai remontage automatique, des sous cadrans fonctionnels (du moins pour ceux qui comme moi on trouver comment on pouvait les lire msp_thumbup ) et un authentique "bracelet en arrache poil mais pas trop". Et en plus elle donne l'heure!!!

Lorsque je l'a porte fièrement, je ne reçois que des compliments de mon entourage qui ne cesse de me poser des questions dessus (cette phrase est déposée par la marque Louise Cocottier).
Mes revues c'est ICI

ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Paflechat
Dément
 
Messages: 5176
Photos: 0
Inscrit le: 09 Jan 2013, 23:18

Re: LE "PERRON" : UNE DÉFINITION

Messagepar Reno » 14 Jan 2015, 17:30

Par ailleurs, cette tentative d'éclaircissement a fait naître dans mon esprit malade un questionnement douloureux…

Quelles montres classer dans la catégorie suivante, l'entrée de gamme ?

Parmi les marques souvent citées (à mon avis abusivement) dans les perrons, on retrouve périodiquement ALPHA et PARNIS…


Or en y réfléchissant bien, à titre personnel, je ne qualifierais pas ces montres "d'entrée de gamme", tant leur qualité intrinsèque les éloigne en tout point des critères que j'ai édicté plus haut.
Il en irait de même pour TAO, si cette marque existait encore…

Évidemment, elles ne coûtent pas cher, encore aujourd'hui.

Car enfin, si on qualifie "d'entrée de gamme" une montre tout acier, avec un bon mouvement et une bonne finition, où place-t-on les "montres de couturiers" (Guess, Calvin Klein, Hugo Boss, Gucci…) à quartz qui encombrent les vitrines de nos bijoutiers ? Dans les perrons ?

Et du coup, c'est quoi du "moyen de gamme" ? Tissot, Hamilton, Michel Herbelin ?
Je me souviens qu'il y a quelques années, quand je discutais avec mon ancien collègue féru d'horlogerie (sa collection se composait alors d'une Jaeger Reverso, d'un chrono rattrapante Blancpain, d'une Rolex SUB puis d'une Sea-Dweller…), ce dernier me disait qu'Omega était pour lui du "moyen de gamme" :msp_blink: c'était peu de temps avant l'arrivée du 8500.
Avatar de l’utilisateur
Reno
Modérateur Global
 
Messages: 54186
Photos: 0
Inscrit le: 25 Mai 2010, 17:37

Suivant

Retour vers Les perrons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité