Index du forum Montres pour gens normaux Liens vers les revues

Collection de liens vers les revues de vos montres. Merci de mettre les revues dans les rubriques ad hoc ("Montres pour gens normaux", "Vintage" ou autres) et de ne poster que le lien ici.

[Revue] Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Garcimore » 25 Fév 2020, 11:52

Revue Seiko Alpinist SARB017

Seiko a produit de nombreuses montres au cours des décennies et bon nombre d'entre elles sont devenues des classiques.
Alors entre ce que je savais et ce que j'ignorais, voici la revue de la Seiko Alpinist, une grande classique.


Image



C'est quoi l'Alpinist ?
Alpinist est le nom officiel d'une famille de montres que Seiko a lancée en 1961. Présentée en 1959, c'est la première tentative de Seiko de fabriquer une montre sportive. Il est rare qu'une Seiko ait un nom officiel qui est beau et facile à prononcer. Merci Seiko !
La Seiko Alpinist a connu de nombreuses versions depuis 1961. Certaines versions étaient assez différentes de celle-ci, avec une cyclope, un boîtier en titane, à remontage manuel ou automatique, et même en quartz. Entre autres, il y a des versions avec cadran vert, noir ou crème.
La version que je vous présente, 6ème génération du nom, la SARB017 est apparu en 2006. Elle présente un cadran vert, une lunette interne avec compas et une surprenante étanchéité à 200m.
Les Alpinist ont été conçus pour des randonneurs et des alpinistes (sic) japonais. Chose curieuse, j'ai pratiqué de l'alpinisme durant plus d’une décennie mais ce n'est que bien après avoir pris ma "retraite" que j'ai entendu parler de ces jolies montres. Quel dommage !


Image Image


Enfin arrivée
Comme c'est souvent le cas dans la vie, ce n'est que lorsque quelque chose disparaît que l'on se rend compte de la valeur de ce qui est perdu. Ainsi, lorsque j'ai découvert en 2018 que la SARB017 avait été discontinué, je me suis reproché de ne pas l'avoir acheté avant alors qu'elle figurait sur ma liste d'achats depuis un moment. À ce moment-là, les prix ont flambé de manière vertigineuse et j'ai laissé tomber.
Le temps est passé et autres priorités m'ont éloigné d'elle. Les prix se sont un peu calmés entre temps mais ce n'est que récemment que j'ai pris la décision de m’en procurer une et c'est grâce à un membre de MGN que j'ai réussi à trouver une Alpinist d'occasion.
Le facteur a sonné un samedi matin et, en échange de quelque chose qui ressemble à ma signature, m'a remis le paquet tant attendu.
Alors quelle claque ! Ce que j'ai vu quand je l'ai commandé et ce qu'est arrivé n'était pas la même chose ! Pas de panique, bien sûr que j'ai reçu la bonne montre, mais en personne l'Alpinist est époustouflante alors que les photos des sites de vente en ligne ne reflètent pas sa beauté. Le cadran vert ensoleillé est magnifique.

Image
Sur mon poignet de 17 cm



Tour du propriétaire
Cette petite Seiko crie la classe partout. Ce n'est pas une montre qui passe inaperçue malgré sa petite taille. C’est une montre bien reconnaissable par sa lunette intérieure équipée d'une boussole et par la forme de ses aiguilles.
Le boîtier a une belle finition brossée et le cadran vert arbore des aiguilles et des index très lumineux aux nuances dorées. Le contraste entre le polissage et le brossage est magnifique. Nous voici dans le haut de gamme.
À trois heures se trouve la couronne vissée. Elle est utilisée pour régler la date et l'heure.
Seiko a équipé l'Alpiniste d'une deuxième couronne à quatre heures qui fait tourner la lunette interne.
Le bracelet en cuir motif crocodile la rend encore plus classique.


Image
Réunion de famille. De gauche à droite: Seiko SNXS77, Seiko SKX009, Seiko 7002-700, Alpinist, Seiko Mini-Turtle SRPC41, Seiko Turtle SRP777





Le boitier
Il est en acier inoxydable et il est étanche jusqu’à 200m, comme certaines montres de plongée (SKX et autres)
Le diamètre du boîtier est de 38mm (plutôt 39mm selon moi) hors couronne et 43,5mm avec. Son épaisseur est de 12mm et 46mm corne à corne. L'entre-corne est 20mm.
Le boîtier est principalement incurvé. Le dessus des cornes est brossé, les côtés des cornes, du boîtier et de la lunette sont finement polis. Ce subtil bicolore donne une touche très classe et sympa.
La couronne à 3h est gravée avec le "S" de Seiko, brossée à l'intérieur pour trancher avec la finition polie du reste de la couronne.
Le fond de la montre est aussi en acier. Au centre on trouve, avec une gravure très subtile, le logo de la série Alpinist. Sur le pourtour nous trouvons gravé le numéro de série, la provenance (Made in Japan) et d’autres informations relatives au modèle.
La couronne principale est vissée. Une deuxième couronne se trouve à 4h pour faire tourner la lunette intérieure et à différence de la première, elle n’est pas signée ou visée.

Image Image
Image Image



Le mouvement
Cette Alpinist embarque un mouvement Seiko 6R15 à remontage automatique bidirectionnel de 23 rubis et bat 21.600 alternances par heur. Il s'agit d'un mouvement de milieu de gamme, l'équivalent des 2824 suisses et des série 9000 de Miyota. Il a une excellente réputation.
Il est équipé des fonctions de remontage manuel et stop seconde, chose très utile pour une mise à l'heure précise.
Le mouvement a une belle réserve de marche de 50 heures ce qui peut vous permettre éventuellement de laisser votre montre en repos le week-end pour ensuite la reprendre lundi matin comme si de rien n'était.
Seiko revendique une précision de -15/+25 secondes par jour dans des conditions normales de température (entre 5 et 35°C). Je ne connais pas les antécédents médicaux de ma SARB017, car je suis le troisième propriétaire, mais elle dérive environ +15 secondes par jour en la portant pendant la journée et en la reposant face haut pendant la nuit. En repos total face haut la dérive augmente à environ +35 secondes par jour. Dans le remontoir elle tourne à environ +40 secondes.
Dans le timegrapher je trouve de grands écarts entre les différentes positions. Alors séance de réglage à prévoir bientôt (voir page 3 pour la suite).


avant
Image

après séance de réglage
Image



Le cadran
La première chose qui vous saute aux yeux est le cadran vert ensoleillé et son contraste avec les aiguilles dorées.
Il est magnifique. C'est une montre qui attire aussi l'attention des personnes qui ne sont pas de passionnées de l’horlogerie. J'ai essayé de lui rendre justice avec mon appareil photo sans succès.
Sur le cadran, à 12h vous pouvez voir le logo Seiko en relief et également en couleur dorée. Avec la typographie typique de la série SARB, à 6h, nous trouvons les indications Automatic, DIASHOCK 21 JEWELS et 20BAR imprimé en blanc.
Le guichet de date est indiquée à la position 3 heures. Elle est petite et discrète. Le détail sympa de la date est que le fond est dans un noir qui se fond très bien dans le vert, ce qui la rend bien plus esthétique qu'un banal fond blanc.
Seiko est probablement le numéro un en termes de lumen. Sur cette petite est absolument fantastique, même malgré la petite taille des marqueurs et la surface en général, elle peut faire pâlir de nombreuses divers de la concurrence. Mon seul regret est qu'il n'y ait pas de marqueur supplémentaire à 12h pour mieux s'orienter dans le noir.


Image Image




Le verre
Le tout est couvert par un jolie cristal en saphire. Et ça c’est l’une de premières choses qu’on aime avoir dans nos montres. Cela renforce la protection contre les rayures et les éraflures.
Il est plat mais il dépasse de peu la lunette. C'est dommage qu’il n'y ait pas de traitement anti-reflets.


Image



Le bracelet
Il n'y a pas grand-chose à dire. Il s'agit d'un bracelet de 20mm en cuir de veau marron à motif crocodile. Il est assez épais en raison de son remplissage.
Le crocodile n’est pas pour moi. Et encore moins avec une montre pour les aventuriers que nous sommes.
Comme c'est souvent le cas pour les amateurs de montres, l'une des premières choses que nous faisons à l’arrivé d’une nouvelle montre, c’est changer le bracelet. Ce n'est pas l'exception pour celui-ci et il dort déjà dans sa boîte comme tant d'autres.

Image Image




North by Northwest
Pour l'utilisation du compas, le plus simple est de régler la montre à l'heure solaire soit -1h en hiver et -2h en été (en France). Ensuite, on dirige l'aiguille des heures vers le soleil et on positionne le Sud de la lunette entre l'aiguille des heures et midi. Par exemple, le soleil est à 10h, le Sud devra être positionné à 11h. Ou le soleil est à 18h, le Sud devra être positionné à 15h. Cette position du Sud représente alors le sud réel que l'on peut retrouver sur une carte.
Cette méthode reste assez compliquée à utiliser et très facile à oublier (merci Youtube !). En plus il faut avoir une bonne vue pour lire les indication de la lunette car elles sont assez petites. Je ne pense pas que cette fonction soit très utilisée. Mais c'est joli.


Image



Passé, présent et future
Début 2018, Seiko a annoncé que plusieurs lignes étaient supprimées, notamment l’Alpinist. Avant ça on pouvait la trouver à environ 350€. Cependant, vous pouvez toujours la trouver neuve en ce début d’année 2020. Les prix ont quelque peu fluctué depuis l'annonce, mais elle est toujours disponible à un prix intéressant. Si vous pouvez en trouver une pour moins de 450€, vous en aurez un bon prix. Après vous avez toujours le marché d’occasion.
Faite pour le marché japonais, et compte tenu de leur relative rareté, dans le temps ces Alpinistes pourraient également devenir très recherchées.


Image


L'Alpinist est mort, vive l'Alpinist !
Avec quelques changements, une nouvelle version de la Seiko Alpinist a vu le jour en janvier 2020. Ce sont les Seiko Prospex SPB117, SPB119, SPB121 et SPB123.
Parmi les changements le plus importants, on y trouve le diamètre du boîtier qui passe à 39,5mm, fond de boîte transparent et l’ajout d’un cyclope. Le mouvement a été upgradé avec un Seiko 6R35.
Cette Alpinist n’échappe pas à la nouvelle politique d'augmentation des prix de Seiko (environ le double de la version précédente). Malgré ça, et d’autres petites différences, j'ai déjà la version noire sur ma liste.




Verdicte finale
Si vous êtes arrivés jusqu’ici (bravo!) vous l’avez compris, j’aime cette montre.
Malgré qu'il s'agit de deux montres bien différentes, par leur taille, index et les touches dorés, cette SARB017 me fais penser à ma Seagull 1963.
C’est une montre passe-partout. En fonction du bracelet sur laquelle elle sera montée elle fera sportive, toolwatch ou habillée. Elle est assez raffinée pour se glisser sous un costume. Sortir en plein air, faire de l'escalade ou nager. Et tout cela sans jamais perdre le nord ;)
Son cadran et sa double couronne lui apportent beaucoup de caractère. Si vous n'êtes pas une personne rationnelle et pour une raison étrange vous décidez de n'avoir qu'une seule montre, cette Seiko SARB017 Alpinist est un excellent choix (à condition de ne pas avoir un très gros poignet).

Image
Seagull 1963 vs Seiko Alpinist SARB017



À retenir
  • Taille du boîtier : 39mm de diamètre (hc), 12mm d'épaisseur et 46mm corne à corne.
  • Matériau du boîtier : Acier inoxydable avec fond de la montre en acier.
  • Mouvement : Seiko 6R15.
  • Réserve de marche : 50 heures.
  • Cristal : Saphir recouvert d'un matériau anti-rayures
  • Étanchéité : 200m (20 bar)
  • Entre-corne: 20mm
  • Bracelet : Bracelet en cuir de veau marron à motif crocodile
  • Caractéristiques : Guichet de date est indiquée à la position 3 heures. Couronne vissée. Une autre couronne se trouve à 4h pour faire tourner la lunette intérieure (boussole marquée).
  • Poids : Environ 80g


Image Image
Image Image
Image Image
Alpinist sur mon poignet de 17 cm



Image
Une grande réception familiale
Dernière édition par Garcimore le 22 Mai 2020, 16:33, édité 5 fois au total.
"Je tiens beaucoup à ma montre, mon grand-père me l’a vendue sur son lit de mort." (Woody Allen)
Revue de ma Seiko Alpinist
Avatar de l’utilisateur
Garcimore
Fou furieux
 
Messages: 2415
Photos: 0
Inscrit le: 25 Juil 2018, 11:20

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Untel » 25 Fév 2020, 12:17

Excellente revue, bien détaillée et avec plein d'infos, bravo. difus_clapping

Cette Alpinist à de nombreuses qualités mais je la trouve surtout attachante.
Il a ce petit quelque chose dans son style qui la rend intemporelle. 8-)
Avatar de l’utilisateur
Untel
Modérateur Global
 
Messages: 31803
Inscrit le: 18 Fév 2011, 23:45

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Kashio » 25 Fév 2020, 12:29

Bravo et merci pour cette excellente revue Garcimore ! clapping_mini difus_19

Garcimore a écrit:Alors séance de réglage à prévoir bientôt.
Image


Houlà oui, là par contre elle est un peu partie aux fraises. :)
Tu devrais pouvoir la ramener à des valeurs plus standards assez facilement.
L'angle de levée pour le 6R15 est de 53° mais ça n'est pas très important sauf à ce que tu veuilles régler l'amplitude et l'erreur de battement aux petits oignons.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kashio
Fou furieux
 
Messages: 2268
Inscrit le: 05 Aoû 2018, 19:43
Localisation: Bourgogne

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar nonox » 25 Fév 2020, 14:19

Belle revue !

Envoyé de mon Pixel 3 XL en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
nonox
Fou furieux
 
Messages: 3016
Inscrit le: 17 Jan 2015, 20:49

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar alemmar » 25 Fév 2020, 14:24

:thumbsup: :thumbsup: :thumbsup:

Magnifique et exhaustive revue de cette Alpinist désormais "ancienne génération" mais qui est bien "plus mieux" - ou meilleure! - que les nouvelles!
Un déclencheur d'envie que de te lire... :twisted:
Concernant les paramètres de l'organe réglant, souvent les jap's ne sont pas comme les autres...?
Please touch your own favorite watch with your kind heart and love for ever.
(I. Tokunaga)


http://watchphotosblog.eklablog.com/accueil-c24620802
Avatar de l’utilisateur
alemmar
Fou furieux
 
Messages: 1523
Inscrit le: 26 Déc 2013, 20:52
Localisation: marseille

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Garcimore » 25 Fév 2020, 14:55

Merci les amis :Canotier:
Je me suis un peu emballé pour ma première revue. La prochaine sera plus légère, promis difus_banana

Pour le réglage je ne m’inquiète pas. C'est une montre de 2017 avec peu de kilométrage donc une fois remis le beat error près de zéro et un petit ajustement ça devrait tourner bien mieux difus_good.
Je ne manquerais pas de partager ses nouvelles.
"Je tiens beaucoup à ma montre, mon grand-père me l’a vendue sur son lit de mort." (Woody Allen)
Revue de ma Seiko Alpinist
Avatar de l’utilisateur
Garcimore
Fou furieux
 
Messages: 2415
Photos: 0
Inscrit le: 25 Juil 2018, 11:20

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Bakermatt » 25 Fév 2020, 15:56

Top la revue :thumbsup:

Bravo pour la structure, ça donne envie de lire :aras_qui:

Perso je suis pas fan du vert et des aiguilles dorées mais je la trouve en dehors mes goûts très belle à regarder. Profites en bien :angel4:
Image



Ta vie vaut la valeur que tu décides de lui donner...
Avatar de l’utilisateur
Bakermatt
Fou furieux
 
Messages: 2110
Inscrit le: 11 Jan 2016, 12:19

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar sbig77 » 25 Fév 2020, 16:03

Kashio a écrit:Bravo et merci pour cette excellente revue Garcimore ! clapping_mini difus_19

Garcimore a écrit:Alors séance de réglage à prévoir bientôt.
Image


Houlà oui, là par contre elle est un peu partie aux fraises. :)
Tu devrais pouvoir la ramener à des valeurs plus standards assez facilement.
L'angle de levée pour le 6R15 est de 53° mais ça n'est pas très important sauf à ce que tu veuilles régler l'amplitude et l'erreur de battement aux petits oignons.


Ah non mais là, c'est plus grave que ça, une amplitude de 146°, ce n'est pas possible même sur une Seiko (qui ont souvent des amplitudes "relativement" faibles), la révision du mouvement va être obligatoire, j'en ai bien peur.
Avatar de l’utilisateur
sbig77
Dément
 
Messages: 5240
Photos: 0
Inscrit le: 30 Juil 2013, 08:28

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar Garcimore » 25 Fév 2020, 17:20

Je dois avouer que mes connaissances en matière de réglage des mouvements sont très élémentaires. La position, dérive et l'erreur de battement sont les seuls paramètres que je prends en compte dans mes interventions.
Je vais tenter de le faire ce soir pour limiter le suspense
En même temps je vais chercher qqch pas trop compliqué à lire pour mieux comprendre ces histoires amplitude.
En tout cas merci de vos retour difus_good
"Je tiens beaucoup à ma montre, mon grand-père me l’a vendue sur son lit de mort." (Woody Allen)
Revue de ma Seiko Alpinist
Avatar de l’utilisateur
Garcimore
Fou furieux
 
Messages: 2415
Photos: 0
Inscrit le: 25 Juil 2018, 11:20

Re: Revue Seiko Alpinist SARB017

Messagepar sbig77 » 25 Fév 2020, 17:45

Garcimore a écrit:Je dois avouer que mes connaissances en matière de réglage des mouvements sont très élémentaires. La position, dérive et l'erreur de battement sont les seuls paramètres que je prends en compte dans mes interventions.
Je vais tenter de le faire ce soir pour limiter le suspense
En même temps je vais chercher qqch pas trop compliqué à lire pour mieux comprendre ces histoires amplitude.
En tout cas merci de vos retour difus_good


Alors, pour résumer, les infos disponibles de gauche à droite sur ton timegrapher sont les suivantes :
- l'avance-retard qui se règle avec la raquette (mais ça, apparemment, tu connais), c'est le réglage classique de la marche de la montre mais, qui doit arriver en dernier
- l'amplitude qui correspond à l'angle entre les deux positions "extrêmes" du balancier lors d'une oscillation de celui-ci. En théorie, une amplitude correcte se situe, en général, au-dessus de 250° mais, ça dépend bien sûr des caractéristiques du mouvement. Si ton balancier n'a pas suffisamment d'amplitude, cela signifie que la force appliquée par l'ancre sur celui-ci est insuffisante. Les raisons peuvent en être diverses (besoin de révision, ressort trop faible, saleté qui se promène dans le mouvement ...). Une faible amplitude se traduira en général par une avance de la montre ce qu'on peut observer dans ton cas.
- le point mort qui doit être réglé avant l'avance-retard à l'aide du piton mobile. Il s'agit de l'alignement de l'ellipse du balancier avec la fourchette de l'angle. Si le point mort est à zéro, c'est que les deux sont parfaitement alignés.
- l'angle de levée qui est une des caractéristiques du mouvement mais dans ton cas, ça ne joue pas à grand chose comme dit par Kashio.

Voilà, c'est un résumé rapide mais que je pense assez précis. Dans ton cas, le mouvement doit avoir besoin d'une petite révision sauf si tu ne l'avais pas remonté à fond (cela expliquerait le pb ;) )
Avatar de l’utilisateur
sbig77
Dément
 
Messages: 5240
Photos: 0
Inscrit le: 30 Juil 2013, 08:28

Suivant

Retour vers Liens vers les revues

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités